Choisissez votre emplacement:

Pays

Florence Nightingale – une femme qui a réformé le secteur de la santé


Julia Broecker
8 mai 2024
Hôpital
Durée de lecture : 6 minutes
Le bien-être des patients prime sur tout en matière de soins, ce qui est très facile à dire... Encore faut-il savoir comment assurer ces soins de manière optimale. Une interdépendance savamment orchestrée, reposant sur une organisation structurée, des soins ciblés et un suivi personnalisé, constitue un prérequis à toute prise en charge axée sur le patient. Il n’est pas toujours simple de satisfaire à ces exigences. Florence Nightingale a joué un rôle clé dans l’histoire des soins et a ouvert la voie au système de santé moderne tel que nous le connaissons aujourd’hui.
Florence Nightingale

Florence Nightingale, la Dame à la lampe

Florence Nightingale est née le 18 mai 1820, à Florence, au sein d'une famille aisée et est décédée le 13 août 1910 à Londres. Elle est la fondatrice des soins hospitaliers modernes et a mis en place la première école de formation pour infirmières faisant appel à des connaissances scientifiques. Elle s’est ainsi occupée de nombreuses réformes du secteur de la santé.

Elle a également été pionnière dans le domaine de l’analyse statistique de données et ses compétences mathématiques ont été d'une aide précieuse dans l’amélioration des soins. Florence Nightingale a été la toute première femme à être décorée des insignes de l’ordre du Mérite britannique. Son action est commémorée chaque année lors de la Journée internationale des infirmiers/infirmières, célébrée justement le 12 mai, jour de son anniversaire.

Moments forts dans la biographie de Florence Nightingale

La vie de Florence Nightingale est semée d’événements décisifs. Elle a eu la chance de faire des hautes études, situation atypique pour les femmes de l’époque victorienne. Son père lui a enseigné les langues modernes et anciennes ainsi que la philosophie, faisant d’elle une femme érudite. A 16 ans, elle déclare avoir eu des visions divines lui demandant de soulager la misère humaine sur Terre. Elle les interprète comme un appel à rejoindre le secteur des soins hospitaliers. Problème : la profession de soignant dans la société de l’époque n’était pas une situation très respectée et n’offrait pas de rôle acceptable pour une femme.

Début de sa carrière

Florence Nightingale a dû beaucoup se battre pour convaincre son père d’accepter son choix de carrière et pouvoir enfin commencer en 1851 une formation dans une institution protestante à Kaiserswerth, en Allemagne. De retour au pays, deux ans plus tard, Florence Nightingale est nommée à la tête de l’hôpital de Londres où elle améliore considérablement les soins et la gestion de l’établissement.

Des soins systématisés

La guerre de Crimée (1853-1856) a particulièrement marqué Florence Nightingale dans son engagement. Elle a notamment pu établir un système de soins pour les blessés pertinent dans des conditions les plus difficiles qui soient – un précurseur pour la gestion moderne des médicaments. A partir de 1856, suite à une rencontre avec la Reine Victoria, Florence Nightingale lance des réformes sociales et de santé en Angleterre. De nombreux changements dans la structure de soins sont issus de cette époque et ont été décidés sous son influence.

Réforme de l’offre de formation

Entre 1859 et 1860, elle publie plusieurs écrits dont les ouvrages connus : « Notes on Hospital » et « Notes on Nursing ». En 1860, Florence Nightingale ouvre son école d'infirmières (School of Nursing), financée grâce au Fond Nightingale. Ce centre de formation a permis pour la première fois aux femmes d’accéder de manière structurée à la profession d’infirmière.

Florence Nightingale et sa bibliographie démontrent clairement comment les changements apportés dans le secteur de la santé peuvent déboucher sur une action durable.

Rôle de Florence Nightingale dans l’histoire de la dispensation de soins

A l’époque victorienne, le travail des femmes hors de la maison n’était pas bien vu. Qu'une femme puisse pratiquer la profession d’infirmière était un véritable tabou. L’horizon professionnel minimaliste des femmes restreignait leurs perspectives de carrière et les maintenait dans une dépendance envers leur famille ou leur époux.

Grâce à la création de son école d’infirmières, Florence Nightingale a permis aux femmes d’accéder à une formation professionnalisante. Grâce à celle-ci, l'image des infirmières a rapidement bénéficié d'une véritable reconnaissance, permettant aux femmes de participer davantage à la vie de la société. Son modèle de formation a été repris dans le monde entier, les femmes accédant ensuite aux études secondaires et aux professions pratiques.

L'intérêt de Florence Nightingale pour les données et les statistiques a inspiré les modèles actuels permettant une analyse précise des données telles que :

  • les décès
  • l’efficacité
  • les pénuries
  • les maladies.

 

Son approche de représentation avec des schémas dits de Coxcomb a contribué jusqu’à aujourd’hui à clarifier la collecte et l’analyse des données.

Coxcomb Diagramme
Le diagramme polaire Coxcomb a été développé par Florence Nightingale avec l'aide de William Farr. Le diagramme montre le nombre de morts pendant la Guerre de Crimée suite à des infections. Ces morts auraient pu être évitées.

Avec plus de 200 ouvrages à son actif, rédigés dans un langage simple et compréhensible, elle a pu toucher un large public. Ainsi, même des non-professionnels ont pu comprendre et appliquer les principes essentiels des soins aux patients.

Pour Florence Nightingale, il était primordial de consigner et partager ses connaissances, alors même qu’une affection chronique l'obligeait à rester alitée et malgré la détérioration continuelle de son état de santé.

Les principes généraux de la dispensation de soins, tels que les soins axés sur le patient, une planification structurée, et un traitement ciblé, s’appliquent encore aujourd’hui, et sont un héritage direct des préceptes de Florence Nightingale.

Le rôle de Florence Nightingale dans la guerre de Crimée : son approche des soins

Lorsque la guerre éclate en 1853 entre la Russie et l’Empire ottoman, les combats se déroulent sur la presqu’île de Crimée. L'Angleterre combat en tant qu’alliée aux côtés de l’Empire ottoman. Les conditions dans les infirmeries anglaises sont déplorables :

  • Il n’existe aucun système pour les traitements.
  • Les soldats blessés ne reçoivent que les soins les plus urgents.
  • Les équipements de soins de base manquent cruellement.

 

La découverte de cette situation dramatique soulève en Angleterre un véritable tollé, des améliorations immédiates étant exigées. Le ministre de la Guerre de l’époque se tourne alors vers Florence Nightingale, infirmière confirmée, pour lui demander de l’aide. Au même moment, Florence Nightingale a déjà adressé une lettre à l’épouse de celui-ci pour lui offrir son aide !

Arrivée sur la zone de combat

Après de courts préparatifs, Florence Nightingale, accompagnée de 38 infirmières, rejoint la zone de crise, où elle doit tout d’abord faire face à un rejet : les officiers sur place ne veulent pas les laisser voir les blessés et refusent leur aide. Elles n’ont le droit d’intervenir qu’une fois l’hôpital militaire entièrement débordé. Même dans ce cas, leurs tâches se limitent à fournir et nettoyer les équipements nécessaires, et à satisfaire les besoins de base des soldats. Elles distribuent les repas et s’occupent de laver le linge. L’aide psychologique fait aussi partie de leurs attributions.

Florence Nightingale identifie les conditions favorisant un prompt rétablissement. Elle suit un protocole strict consignant les décès, les maladies etc., tirant les conséquences de ses constatations pour développer des méthodes de traitement. Le taux de mortalité chute de manière spectaculaire après son arrivée.

La dame à la lampe

Florence Nightingale doit son surnom de « Dame à la lampe » à son engagement héroïque durant cette guerre. Lors de ses nombreuses gardes de nuit, elle passait de lit en lit avec une petite lampe, prononçant des mots de réconfort et s’occupant avec dévotion des soldats anglais mutilés. Elle a gagné le respect et la reconnaissance de tous non seulement sur le front, mais également en Angleterre.

Journée internationale des infirmières : un hommage à Florence Nightingale

Chaque année, le 12 mai, l’anniversaire de cette infirmière remarquable est célébré au niveau international : il s’agit de la journée internationale des infirmiers/infirmières. Cette journée permet de rappeler ses pratiques et méthodes révolutionnaires tout en mettant en avant le rôle primordial de la profession de soignant. Hier comme aujourd’hui, le personnel soignant est confronté à des défis nécessitant des solutions flexibles. La responsabilité reste quant à elle inchangée, et lourde à porter. Tous les processus doivent à terme servir du mieux possible les patients.

Résumé : Sans Florence Nightingale, les soins ne seraient pas ce qu’ils sont aujourd’hui.

Florence Nightingale a ouvert la voie d'un développement progressif du secteur de la santé. Grâce à elle, il a été possible d’apporter des améliorations pas à pas, qui ont impacté durablement le bien-être des patients. L’héritage de Florence Nightingale prouve combien il est important d’optimiser sans cesse les processus internes et externes.

A notre époque, le recours à l’automatisation offre des possibilités bienvenues d’atteindre ces objectifs. Quoiqu’il en soit, au final, ce sont les patients qui comptent, eux qui étaient également toujours au cœur des préoccupations de Florence Nightingale.

Sur l'auteur:

Julia Bröcker qui perçoit intuitivement les nuances linguistiques enrichit la communication interne et externe.


En savoir plus sur Julia Broecker
Parcourir toutes les balises
Système de tubes pneumatiquesAutomatisation de la PharmaciePlanification hospitalièreDose UnitaireInterviewExpérience des employésNew WorkInnovationsConseils pour postulerPharmacists InsightsPharmacie CentralePurple CultureDigitalisationPurple JourneyOpen PharmacyRHModernisationIntralogistiqueAutomatisation des TransportsLes points de dispensation de soins Closed Loop Medication ManagementSécurité des Patients Pharmacies du futurService