Choisissez votre emplacement:

Pays

Les 5 critères de l’administration correcte de médicaments


Julia Kahraman
30 août 2021
Hôpital
Durée de lecture : 4 minutes
Une fourniture fluide et correcte des médicaments est l’un des fondements principaux de la gestion hospitalière. La règle des 5 critères joue un rôle décisif dans la manipulation des médicaments en ce qui concerne la qualité des soins et la sécurité des patients. Le concept de monodose représente donc pour les professionnels de santé une base permettant de respecter les 5 critères de l’administration correcte de médicaments.

Quels sont les 5 critères de l’administration correcte de médicaments ?

La règle des 5 critères soutient le contrôle des médicaments en relation avec le patient et l’administration. Ces 5 critères sont les suivants :

  1. Le bon patient
  2. Le bon médicament
  3. La bonne dose
  4. La bonne voie d’administration
  5. Le bon moment

 

Ils sont appliqués pour éviter des erreurs lors du tri, de la distribution et de l’administration des médicaments.

Pourquoi la règle des 5 critères est-elle aussi importante et qui l’utilise ?

En cas d’erreurs dans l’administration de médicaments, qu’elles concernent le dosage, la répartition, la prise ou le mode d’administration, les conséquences peuvent être graves. Selon une étude publiée en 2018 par la revue allemande spécialisée dans la santé « Bundesgesundheitsblatt », 8 à 15 % de l’ensemble des patients hospitalisés en Suisse ont été victimes d’une mauvaise médication. Notamment dans les hôpitaux, il est donc essentiel d’assurer l’exactitude absolue du processus d’administration des médicaments.

Les cinq critères de l’administration correcte de médicaments fournissent une orientation décisive et incluent plusieurs groupes de personnes associées au processus de gestion des médicaments : des médecins traitants qui prescrivent le médicament au personnel infirmier qui le donne, en passant par les pharmaciens hospitaliers.

Comment l’automatisation de la pharmacie contribue-t-elle au respect des 5B de l’administration correcte de médicaments ?

Les processus automatisés et les monodoses aident à mettre en œuvre les 5 critères de l’administration correcte de médicaments à travers tout le processus de fourniture de médicaments à l’hôpital.

Un dossier électronique du patient réduit les erreurs dans la préparation de la prescription

Le processus numérique commence avec le personnel médical qui vérifie électroniquement le dossier du patient afin d’évaluer les médicaments qui peuvent être prescrits et ceux qui sont exclus en raison d’intolérances connues ou de conditions préexistantes. Les médicaments nécessaires sont ensuite directement transmis au système connecté dans le format de la prescription. Ils peuvent être visualisés de manière transparente par toute personne participant au processus, de la production à la distribution, en passant par l’approvisionnement.

Dans la pharmacie centrale, les pharmaciens responsables, qui ont également accès au dossier électronique du patient, peuvent alors vérifier la prescription et proposer des adaptations si nécessaire. Cette deuxième vérification évite aussi la prescription et l’administration de médicaments inappropriés ou incompatibles.

 

Regroupement de tous les médicaments spécifiques au patient grâce à une solution automatisée.

Dosage correct des médicaments grâce aux monodoses

Dans la pharmacie centrale, les médicaments sont fabriqués ou fournis pour le personnel clinique. Pour améliorer les processus de commande de la pharmacie hospitalière et renforcer l’efficacité, un logiciel de gestion des médicaments aide à contrôler et à gérer toutes les commandes afin de garantir la fluidité du processus d’approvisionnement.

L’administration à proprement parler de la monodose, c’est-à-dire le processus le plus important pour la mise en œuvre de la règle des 5 critères, commence alors. Pour assurer que c’est le bon patient qui reçoit le bon médicament avec la bonne dose, les médicaments sont d’abord reconditionnés en monodoses indépendantes du patient. Le processus de reconditionnement entièrement automatisé garantit que chaque monodose contient une étiquette mentionnant les informations de l’emballage d’origine, telles que le numéro de lot ou la date d’expiration. Le maintien de l’intégrité du conditionnement d’origine du fabricant du médicament est une priorité ; cela évite toute contamination due aux humains ou à d’autres médicaments.

Pour mettre au point un traitement spécifique au patient, tous les médicaments requis sont regroupés dans un anneau en plastique par une solution automatisée de conditionnement et de distribution de monodoses telle que TheraPick. Une carte supplémentaire contenant les données spécifiques au patient, telles que le nom et l’heure à laquelle le médicament a été pris, est attachée à l’anneau.

Pour une traçabilité complète du traitement médicamenteux, le système de tubes pneumatiques propre à l’hôpital ou les robots livreurs de l’hôpital représentent une option de transport. La transparence de la chaîne logistique est soutenue par des solutions logicielles de suivi des médicaments.

Dans le service, les informations spécifiques et les codes-barres imprimés sur les étiquettes du patient et de la monodose aident à l’administration correcte du bon médicament au bon patient et au bon moment, avec la dose correcte et le mode d’administration approprié. L’approche fondée sur les monodoses assure ainsi que chaque patient reçoit son propre traitement individuel et le prend comme prescrit, tout en garantissant une documentation impeccable.

Comme le traitement du patient est imprimé sur une étiquette séparée plutôt que sur les doses individuelles, les médicaments peuvent être facilement neutralisés lorsqu’ils n’ont pas été utilisés. Les monodoses sont donc réutilisables, ce qui réduit le gaspillage de médicaments.

 

Aperçu des avantages de l’automatisation de la pharmacie et des monodoses

  • Garantie que la thérapie médicamenteuse respecte la prescription en évitant les étapes de traitement manuelles
  • Contrôle pharmaceutique
  • Réduction des erreurs dans le processus de commande grâce au logiciel de gestion
  • Surveillance du statut des médicaments à l’aide d’un logiciel de suivi
  • Réduction des erreurs de dosage et d’administration grâce aux monodoses
  • Réduction des déchets de médicaments

 

Conclusion : les monodoses et les processus automatisés aident à respecter la règle des 5 critères

Les erreurs humaines sont réduites grâce à des solutions d’automatisation et de monodoses. Ces deux solutions contribuent de manière significative au respect de la règle des 5 critères, et donc à la sécurité du traitement médicamenteux. L’administration correcte du bon médicament au bon patient, au bon moment et avec la bonne dose permet de réduire les erreurs de traitement, et donc le nombre de décès et de maladies graves.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont les solutions automatisées peuvent aider votre hôpital à respecter la règle des 5 critères, n’hésitez pas à nous contacter.

Sur l'auteur:

Julia Kahraman, Head of Marketing EMEA/APAC & Global Brand and Communication Manager chez Swisslog Healthcare.


En savoir plus sur Julia Kahraman
Parcourir toutes les balises
Pharmacie CentraleL'automatisation des TransportsAutomatisation de la PharmacieDose UnitaireDigitalisationModernisationSystème de tubes pneumatiquesIntralogistiqueSécurité des Patients Closed Loop Medication ManagementPlanification hospitalièreLes points de dispensation de soins Open PharmacyServicePharmacists InsightsInterview

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé

Réglages des cookies